Guide Des Vins

Edition du 25/04/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
Jean BARONNAT
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
SAMBIN
GIMARETS
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
DUFOUR
FLACHE SORNAY
GAGET
MONTILLETS
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
FOREST
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
BERTRAND
ROTISSON (B)
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
PAMPRES D'OR (B)
BERNE
FOURNELLES
FERRAUD ET FILS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
A. CHARVET
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
COLLIN BOURISSET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Franck PEILLOT (Sa)
MEUNIER (Bugey)
SARTO DE L'ABY (Sa)
TISSOT (Sa)
Alain BOSSON (Sa)
ANGELOT
CHEVIGNEUX (Bugey)
LAMBERT (Sa)
Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

P.-M. CHERMETTE
JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Arnaud BRIDAY/CHERS
Michel GUIGNIER
DONZEL
VOLUET*
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
VIGNES du PARADIS*
GUELET
NUGUES (B)
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
CHATELET*
GARANCHES
SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
PETIT (Ju)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

> Nos coups de cœur de la semaine

BEAUMONT des CRAYÈRES


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “Beaucoup de nouveautés cette année, nous raconte Olivier Piazza, à commencer, par la sortie d’un jéroboam de collection 1998, un vin superbe, un grand millésime. Nouveau millésime 2008 pour nos trois cuvées Fleur de Prestige, Fleur Noire et Fleur de Rosé. Le 2008 est une très bonne année. Pour la petite histoire, c’est l’année de ma nomination, ici, à Beaumont des Crayères, je me souviens donc bien de cette vendange… Pas de grande maturité, les raisins étaient très colorés et l’état sanitaire était parfait, ce sont des vins qui ont un potentiel de vieillissement absolument remarquable. Des Champagnes d’une très belle fraîcheur avec un grand équilibre en bouche, un super millésime. Nous sommes en haut des coteaux d’Épernay au début de la vallée de la Marne et nous faisons partie des terroirs les plus réputés, des meilleurs crus de Meunier. Nous sommes en coteau sur un sol crayeux, d’où le nom Beaumont des Crayères (qui pourrait se traduire par joli Mont de Craie). Les sols sont bien drainés et bien exposés et ce terroir de craie évite le stress hydrique des vignes. Nous travaillons sur les Champagnes de très belle expression sur le fruité, rondeur, moelleux naturel en bouche, avec une très grande pureté et finesse aromatique. Nous n’utilisons que le cœur de cuvée, la qualité obtenue provient du travail très précis au moment des pressurages et bien sûr de la sélection rigoureuse des raisins. Lors du deuxième semestre, nous allons sortir une édition limitée Grande Réserve avec un packaging « décoiffant », très coloré, nous souhaitons communiquer sur la couleur, rajeunir aussi notre image, cette belle bouteille devrait beaucoup plaire aux 30-40 ans.” Beau Champagne Fleur de Prestige 2008, complexe au nez comme en bouche, de jolie robe dorée, tout en structure et parfums en finale, ample, aux notes de verveine, de citron confit, de pâtisserie au beurre, intense, bien équilibré entre fraicheur et finesse, d’une belle finale persistante alimentée par un cordon crémeux. “C’est notre assemblage emblématique, poursuit Olivier Piazza, je suis un apôtre des assemblages, cela permet de trouver le meilleur équilibre et avec 50% Chardonnay, 40% Pinot noir et 10% de Pinot meunier, on obtient des Champagnes de très belle expression, des vins très ciselés, très purs.” Le Champagne Fleur Blanche Blanc de blancs 2008, 100% Chardonnay, est remarquable, aux notes de frangipane, de pêche confite, de zeste d’agrumes, sensation de rondeur, notes beurrées, belle finale amande grillée, pamplemousse et miel, de la complexité associée à la fraîcheur. Fleur Noire 2008 est un Blanc de noirs de toute beauté, de grande fraîcheur très équilibré, une cuvée ample et délicieuse, très fine et charpentée à la fois, bien fruitée, harmonieuse, tout en bouche, un vin puissant et persistant, d’une grande intensité au palais avec des senteurs de brioche, tarte au citron, notes de caramel, finale persistante. Fleur de Rosé 2008 est un assemblage au fruité admirable, d’une belle robe saumonée, nuances aromatiques fraiches de griotte, zestes agrumes, pamplemousse et brioche. Vous allez également aimer ce Fleur de Meunier brut Nature 2012, zéro dosage, un Champagne rafraichissant, d’une belle effervescence soyeuse, notes de dragées et de citron vert, bouche ample, joli fruité bien présent de fruits à noyau et d’agrume, minéral en finale.

Directeur : Olivier Piazza
BP 1030
51318 Épernay
Téléphone :03 26 55 29 40
Télécopie :03 26 54 26 30
Email : contact@champagne-beaumont.com
Site personnel : www.champagne-beaumont.com

Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les magnifiques bâtiments s'intègrent depuis leur origine dans le vignoble. Témoins de l'histoire, les immenses écuries et les cuves à vins construites en pierre de taille, datent de 1752, et sont toujours en service dans les chais. “Le millésime 2016 est une année de sécheresse qui a donné de petits rendements, nous explique Pierre Birot. On retrouve beaucoup de concentration dans les vins. La récolte a commencé par les Chardonnays, puis nous avons enchainé avec les Cabernets-Sauvignons que nous avons récoltés jusqu’au 7 octobre. Petite récolte au Château Saint-Martin-des-Champs mais qualité remarquable, les vins rouges sont très concentrés, belle matière veloutée, grande persistance aromatique. Le 2015 est un beau millésime qui nous donne de très jolis vins, cela fait 10 ans que nous n’avons pas de soucis avec la qualité, la météo clémente est une alliée pour produire de bons vins. Le 2014 Saint Chinan rouge et la cuvée élevée en barriques Hermitage sont des vins délicieux, très réussis, très aromatiques, sur le fruit. Nous avons à la vente le Vieilles Vignes 2014. Les Terrasses de Fontenille 2013 est un joli millésime fruité, aux arômes de fruits mûrs, notes de chocolat. La cuvée Camille Rosé 2016 est vraiment superbe, de belle couleur, avec de la concentration aromatique, très sur le fruit, un vin gourmand. Notre cuvée Mathieu Saint Chinian rouge 2011 suivra le 2012 en avril. C’est un joli vin bien concentré, l’élevage en barrique durant 18 mois lui confère un côté particulièrement harmonieux. Méli Mélo 2016 sont des vins très concentrés et équilibrés, très sur le fruit, une petite pointe d’acidité apporte de la fraîcheur et de la vivacité. A la dégustation, on retrouve bien les notes abricotées (Viognier) et de fleurs blanches (Chardonnay). Changement de bouteille pour la cuvée Méli Mélo que nous retrouvons maintenant dans une bouteille type bordelaise. La cuvée Cri est un moelleux que nous avons produit en 2015, il a beaucoup plu et nous en avons fait aussi en 2016. Ce nom vient du cri des hirondelles, nous récoltons les raisins fin octobre, au moment, où les hirondelles se regroupent sur les fils avant d’entamer leur long voyage migratoire vers l’Afrique.” Vous allez apprécier ce Saint-Chinian Rouge Les Terrasses de Fontenille 2013, aux notes de sous-bois, d’épices et de mûre, qui est un vin épicé comme il se doit, très structuré, de bouche intense. Le Saint Chinian Rouge Vieilles Vignes 2012 est un nectar de fruits rouges surmonté d’un léger élevage sur des barriques de chêne, un vin ample et gourmand. Coup de cœur pour le duo l’Hermitage rouge et blanc, élevé uniquement en fûts de chêne durant 12 mois pour le rouge et sur des fûts de chêne et d’acacias pour le blanc. Le rouge est riche, puissant en bouche, aux tanins présents et savoureux à la fois. Le blanc, assemblage de Chardonnay et de Viognier, est surprenant par sa fraîcheur et son élégance. Le Saint-Chinian rosé, issu de saignée, élevé durant 5 mois en cuves sur lies avec une fréquence de bâtonnages en fonction de la dégustation, aux notes d’abricot et de petites fleurs, tout en finale, développe des nuances de fleurs fraîches et de framboise mûre. Profitez-en pour prendre le temps de faire la visite gratuite des chais avec dégustation, balade pédestre, circuit VTT, expositions de peinture... et de profiter de leurs gîtes, remarquablement situés.

Pierre et Michel Birot
Route de Puimisson
34490 Murviel-lès-Béziers
Téléphone :04 67 32 92 58
Télécopie :04 67 37 84 49
Email : domaine@saintmartindeschamps.com
Site : www.vinsdusiecle.com/saintmartindeschamps
Site personnel : www.saintmartindeschamps.com

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Le sol est travaillé classiquement, avec un enherbage partiel, 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 ha en rouge. Le Pessac-Léognan rouge 2014 a un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Très joli 2013, où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins bien enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé.  Le Pessac-Léognan blanc 2014, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 16 ans, est racé, de jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, très séduisant, complexe, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. 

Francis Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 09 93
Email : contact@hautlagrange.com
Site personnel : www.hautlagrange.com

DOMAINE DE LA RENAUDIE


Des vignerons de père en fils depuis 3 générations. C'est l'arrière-grand-père, Albert Denis, le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine en 1928. Depuis 1982, c'est Bruno Denis qui est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier. Sa femme, Patricia, oenologue de formation, s'occupe aussi de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans) et les sols pauvres et peu profonds (argilo-sableux) leur permettent d'élaborer des vins de garde. La cave est constituée d'un ensemble de bâtiments ayant chacun un rôle spécifique dans les différentes étapes du travail des vins (chai de vinification, cuves Inox, cave de stockage, local de réception…). Remarquable Touraine cuvée Albert Denis rouge 2013, harmonieux, typé, au nez de fruits mûrs et d'humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité, à ouvrir sur un salmis de palombes. Le Touraine cuvée Les Guinetières rouge 2015, issu des plus vieilles vignes du domaine dont la parcelle des Guinetières, de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, est très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois, quand leur autre Touraine rouge Chenonceaux 2014 (Liger d’Or 2016), d'un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, est un vin très parfumé, ample et structuré, d'une belle finale en bouche. Le Touraine Perle Rosée 2015 est floral, un vin nerveux, parfait avec une terrine de foies de volaille, très bien vinifié comme le Touraine rouge Cabernet 2014, tout en bouche, franc, avec des nuances de framboise fraîche. Goûtez le Touraine rosé brut 2014, qui sent bon la fraise, et le Touraine blanc brut 2013, tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré en acidité, de bouche suave finement acidulée, de mousse fine. S'il en reste, procurez-vous le Touraine blanc Chenonceaux 2011, issu des meilleurs coteaux de la Vallée du Cher, ample, parfumé, est tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron).

Patricia et Bruno Denis
115, route de Saint-Aignan
41110 Mareuil-sur-Cher
Téléphone :02 54 75 18 72
Télécopie :02 54 75 27 65
Email : domainerenaudie@vinsdusiecle.com
Site : domainerenaudie
Site personnel : www.domainerenaudie.com


> Nos dégustations de la semaine

TAITTINGER


Pierre-Emmanuel Taittinger peut être satisfait de son choix d’avoir racheté sa maison familiale en 1986, alors qu’un bon nombre de champenois de misaient pas beaucoup sur son challenge. Vingt ans après, le pari est gagné, puisque ses enfants, sa fille Vitalie, et son fils Clovis, sont à ses côtés.
Splendide Champagne cuvée Comtes de Champagne Blanc De Blancs 2006, issue exclusivement de raisins blancs Chardonnay en provenance de la Côte des blancs et de vignobles classés à 100% Grands Crus. Une cuvée intense, d’une grande complexité, avec des notes particulières où l’on retrouve la brioche et les fruits jaunes, de bouche puissante, très charmeuse, un Champagne racé, distingué, tout en complexité d’arômes au palais, très représentatif de ce très grand millésime (110 € environ).
Exceptionnel Comtes de Champagne Rosé 2006, une très grande cuvée, très élégante, marquée par son Pinot Noir majoritaire (70% Grands Crus de la Montagne de Reims), auxquels s’ajoutent 30% de Chardonnay (Grands Crus de la Côte des blancs), avec un ajout de vin rouge tranquille, le tout donnant ce Champagne rare, très fin, subtilement fruité, au nez dominé par la rose, la fraise, les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, un Champagne, soyeux, toujours raffiné (160 €).
Le Taittinger brut Millésimé 2009, de belle complexité d’arômes, où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot, est de bouche structurée, élégante et sophistiquée.
Le Taittinger Prélude Grand Cru, uniquement composé des vins de cuvée (première presse, 50% Chardonnay et 50% Pinot Noir), au nez d’amande et de coing, très bien dosé, riche, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une réussite, une cuvée fine et fraîche en bouche (45 €). Le brut Prestige rosé est une référence dans sa gamme, de couleur rose, très équilibré, richement bouqueté, une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre (47 € environ). 
On continue avec ce Champagne Nocturne (bel emballage mosaïque violette de la bouteille), remarquable par sa complexité d’arômes et sa longueur en bouche, au nez de petits fruits (coing, citron), est vineux et fin à la fois, charmeur, riche et complexe, sec et savoureux à la fois, un "Champagne de nuit", comme on le suggère ici. Le Nocturne rosé (jolie bouteille mosaïque rose), charmeur, de mousse abondante et fruitée, est tout en fraîcheur aromatique, aux notes de fruits frais et de violette au palais. 
Goûtez Les Folies de la Marquetterie, 55% Chardonnay et 45% Pinot Noir, une grande cuvée produite exclusivement à partir des raisins du vignoble des Folies récoltés après une première Vendange En Vert, un Champagne de bouche ample, riche en bouquet, très harmonieux, un vin d’une belle maturité, aux notes de fruits secs, légèrement épicé en finale, et toujours ce Taittinger brut Réserve, qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, d’une grande persistance au palais (35 €).

Pierre-Emmanuel Taittinger
9, place Saint-Nicaise - BP 2741
51100 Reims
Tél. : 03 26 85 45 35
Fax : 03 26 50 14 30
Email : export@taittinger.fr
www.taittinger.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des MEIX


Un domaine de 10 ha, mené en agriculture conventionnelle.
Son Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Murgers des Dents de Chien 2014, aux senteurs de sous-bois et de prune, est un vin de joli caractère, qui possède une solide structure, associant concentration et finesse. Le Saint-Aubin Premier Cru blanc Les Murgers des Dents de Chien 2014, où l’on trouve des notes de pomme et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle, savoureux.
Excellent Beaune Clos de la Fontaine blanc 2014, harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses comme sur une escalope de veau. 
Goûtez le Saint-Romain Combe Bazin blanc 2014, marqué par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches et raisin frais), bien sec, vivace et très plaisant, le Crémant de Bourgogne Eden Eclat d’argent 2014, de robe dorée, de jolie mousse, aux arômes de noisette et de miel, et le Crémant de Bourgogne Eden Perle de rosée 2014, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, alliant rondeur et vivacité.

Christophe Guillo
5, route de Bourguignon
21200 Combertault
Tél. : 03 80 26 67 05
Fax : 03 80 26 67 05
Email : guillo-c@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Le GRAND CORMIER


J’apprécie depuis plus de trente ans ce viticulteur passionné par la vigne, le vin et l’amour de faire partager cette passion aux visiteurs français et étrangers. Culture de la vigne traditionnelle, sans traitement insecticide chimique, sols argilo-silico-calcaires, avec beaucoup de minerai de fer.
On est bien au sommet avec son Montagne-Saint-Émilion Le Grand Cormier 2010, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, de garde, bien entendu. Beau 2009, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, qui associe richesse et harmonie, aux tanins amples, très équilibré au nez comme en bouche, parfait avec un tajine de souris d'agneau ou des fettucines au foie gras.
Le 2007, de robe soutenue et brillante, est d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...). Le 2005, charnu, tout en nuances aromatiques, au nez complexe où dominent le cassis bien mûr et le cuir, de couleur foncée, est un vin corsé et parfumé. Le 2004 est toujours remarquable, de bouche harmonieuse, ronde et mûre, un vin dominé par des notes de réglisse, finement tannique, qui allie une charpente réelle à une jolie souplesse, de bonne garde (8,50 à 12,50 € environ). Voir son Château La Plante, région Sud-Ouest.

Jacques Mournaud
Château La Plante
24610 Minzac
Tél. : 05 53 80 77 43
Fax : 05 53 82 16 93

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015

 




CHATEAU REDORTIER


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU FABAS


CHATEAU MONT REDON


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales